turban styles

Dans le deuxième, une femme anémique et blessée d’amour confie son âme à un médecin turc sans turban. Il vit par hasard passer dans un char brillant une grande princesse qui avait un œil de plus que lui, ce qui ne l’empêcha pas de la trouver fort belle ; et, comme les borgnes ne diffèrent…